lundi 28 avril 2008

Attaque de requin à Poindimie !!!

nouvelle premiere page

Mise à jour 28 AVRIL 2008 :
Voici l'article parut dans les Nouvelles Caledonienne en 1ere Page :

Mordu par un requin
Un nageur s’est fait attaquer par un requin, samedi matin à Poindimié, entre la mise à l’eau et l’îlot Tibarama. Il était parti seul dans une eau trouble et s’échauffait avant une course, qui a finalement été annulée. C’est la première attaque recensée depuis le début de l’année.

Sept heures quatante-cinq, samedi matin, darse de Poindimié. Une vingtaine de nageurs s’échauffent. Dans quelques minutes, ils rallieront en bateau l’îlot Tibarama pour effectuer le trajet en sens inverse, mais dans l’eau cette fois.
Comme chaque année, cette course d’environ 1,6 km est organisée en marge du concours de pêche. Parmi le groupe, un homme décide de rallier l’îlot seul, à la nage, en guise d’échauffement. Après avoir progressé d’environ 600 mètres, il fait tout à coup de grands gestes. Par chance, depuis le bord, un jeune qui suivait sa progression voit les appels de détresse. Un bateau se porte alors immédiatement à sa hauteur et parvient à le hisser hors de l’eau et à le ramener au rivage.
A première vue, les blessures semblent relativement superficielles. Les morsures se situent sur le haut du pied, au niveau du talon et à l’arrière de la cheville. La perte de sang n’est pas vraiment importante, elle est encore ralentie par la pose d’un garrot de fortune, un T-shirt, autour du mollet. La victime est constamment restée consciente avant l’arrivée des secours. Elle pouvait même se tenir debout, d’après un témoin direct. Seule inquiétude : les tendons qui auraient pu être touchés.
Transporté dans un premier temps à l’hôpital de Poindimié, l’homme de 32 ans sera finalement transféré à Koumac, où il subira une intervention chirurgicale dans l’après-midi. Totalement hors de danger, Olivier Vilain en est quitte avec une belle frayeur, trois semaines d’attelle au pied et quelques séances de rééducation.

une-REQUINBis

Morsure de requin au pied

small_nc-FDJ-REQUIN2-NB

« Il a mordu un seul coup, a lâché mon pied puis m’a tourné autour »

Pourtant, la victime a déjà croisé les requins, lors de parties de pêche sous-marine. « Lorsque cela m’est arrivé, sous l’eau, je faisais face et j’attendais qu’il reparte », indique Olivier Vilain. Cette fois, la configuration était différente. « Je nageais en surface, en direction de l’îlot, poursuit-il. Je n’ai pas vu ni senti arriver le requin. Il a mordu un seul coup, avant de lâcher et de me tourner autour en effectuant deux ou trois rotations. Je n’ai pas vu la bête en entier, mais d’après sa nageoire, je pense qu’il s’agissait d’un requin gris, mesurant environ 1,50 m. »
Après l’attaque, les personnes qui se sont portées à sa rescousse ont affirmé avoir observé « deux ou trois requins autour du nageur, dont un plus gros que les autres », d’après les propos rapportés par Jean-Louis Théron, directeur de l’OMS de Poindimié et organisateur de la course.
L’attaque a logiquement refroidi les ardeurs des participants. L’épreuve a été annulée. « Pour l’heure, nous n’envisageons pas de reconduire cette course, dont ce devait être la septième édition », indique Jean-Louis Théron. L’organisateur tient à préciser que l’attaque s’est produite « hors des conditions de sécurité encadrant la course. L’épreuve se déroule toujours selon un déroulement bien précis. Les participants rallient l’îlot en bateau. Lorsqu’ils se mettent à l’eau, un jet-ski les précède, deux bateaux les accompagnent de chaque côté du groupe et un troisième ferme la marche. De plus, une douzaine de kayakistes étaient prévus pour tenir compagnie aux nageurs. » Des conditions qui sont surtout destinées à pallier la défaillance éventuelle d’un nageur. Reste que le nombre peut également refroidir les velléités d’attaque des squales. Une précaution que n’a pas forcément respectée la victime, qui s’est par ailleurs aventurée seule dans des eaux à la limpidité réduite après les fortes pluies. Autant dire que les facteurs favorisant une attaque de requin étaient réunis.




26 avril 2008 : Aujourd'hui c'etait le concours de peche de Poindimie.

Associé au concours de peche, il y a une traversée à la nage entre l'ilot Tibarama et la darse sur la côte.

Avant que les compétiteurs ne se lancent à l'eau, le Veto de Poindimie, se permet la traversée en solo.

Une habitude... une formalité...

Requin

... sauf qu'aujourd'hui un requin lui " a gouté " le pied !

On est passé pas loin d'une tragédie ! Il a réussit à appeler à l'aide et des personnes sont venues le secourir .

Il est hors de danger.

Cette histoire rappelle celle de Lifou il y a quelques mois.

Heureusement tout fini plutôt bien.

Bon rétablissement .

6 commentaires:

insolite85 a dit…

"Goûter le pied" par un requin, ça doit chatouiller le bout des orteils !
Plaisanterie à part, il a finalement eu de la chance de s'en tirer sans dommages.
Il en arrive des choses à Poindimie...

Macbrain a dit…

Plus que ça insolite85 ! C'est terrible cette attaque.
En ce moment les requins sont un peu excités.
Soyons prudent. :)

Shmuel a dit…

Salut...
Qlq 1 d entre vous habite a Poindimie mm ?

lionel a dit…

finalement c'est pas motivant pour le triathlon !!!!!!!!!!

Macbrain a dit…

Tu m'etonnes ! Je ne sais pas encore comment ils vont se demmerder ! D'ailleurs cette semaine, un pecheur à pied s'est fait mordre sur le platier par des requins bouledogues. C'est chaud en ce moment.

lionel a dit…

et toi pendant ce temps là tu continues le jet (ski) je précise car j'ai des souvenirs de jet (autre) !!!

Inconscient va !!!!!!